La désespérée

Pendant ce deuxième confinement, un de nos devoirs en atelier de photographie était de réaliser une photo à partir d’un tableau célèbre que nous pouvions réaliser avec les moyens du bord.

Pour ce travail j’ai donc réalisé une photo se basant sur l’autoportrait de Gustave Courbet « Le désespéré ». Une huile sur toile réalisée entre 1843-1845.

Pour la réalisation, je me suis juste habillée comme le peintre reprenant ainsi la posture. J’ai accentué le maquillage des yeux pour les cernes. J’ai voulu actualiser cette œuvre en ne me grimant pas en homme. La photographie est réalisée grâce à un appareil polaroïd. Le choix de cette technique est pour imiter le grain ancien du tableau, ainsi de capturer en un instant un moment sans pour autant en choisir les caractéristiques